Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Ivresses

6 Avril 2008 , Rédigé par Maria Cesare Publié dans #Poésies

Ivresses

Quand sur mon Ame, tu viens écrire,

Lettres de feu, lettres de sang,

Que sur mon coeur, tu viens inscrire,

Ton grand Amour ! Moi, je pressens,

 

Que sûrement, doux sentiments,

Viendraient à moi, d'un pas pressé,

Désirs suprêmes d'un Amant,

Dans l'attente de son Aimée.

 

Sur mon chemin, viens t'arrêter,

Pour y goûter bien des caresses,

Plaisirs si fous à partager,

En nos deux Ames, tant d'ivresses.

 

Maria Cesare. Le 6 avril 2008

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fanchon 09/05/2008 12:22

Les illustrations et le poème sont superbes...Très bonne continuation à toi et toi blog.

Peter Pan 25/04/2008 20:56

Les illustrations de ton poème sont non seulement très jolie, mais merveilleuse bien choisi...Bisous et à bientôt...Peter Pan...

jean-marie 22/04/2008 19:26

j'ai manqué tant de beauté...tant de magnifiques poèmes...tant de splendises images !je ne me le pardonne pas !me le pardonneras-tu, ma chère Maria ?je t'embrasse très amicalementjean-marie

Mélusine 17/04/2008 10:52

Bonjour à toi ma Douce ! et bien, je constate que nous sommes dans la même situation ... Courage ma Douce te plein de bisous doux,

le baladin 16/04/2008 20:41

poème très sensuelle la passion des amants ne se perds pas dans le temps c'est l'amour dans sa course qui atteindra sa source !!! bisous phil