Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Lumière au bout de la nuit

28 Janvier 2007 , Rédigé par Domenica Publié dans #livres

Lumière au bout de la nuit

( extrait de mon livre, page 30 )

La vie est comme une pièce de théâtre.

Quand le premier acte s'achève, le rideau

tombe pour laisser place au deuxième et

ainsi de suite...Il faut en prendre son parti

et trouver la force nécessaire pour continuer.

Donc, si vous vous trouvez devant un choix à

faire, à n'importe quel moment de votre vie !

surtout, n'hésitez pas une seconde. Si vous

voulez changer de cap, allez-y ! Ne perdez

plus un instant précieux que vous regretteriez

par la suite. Foncez !  S'il le faut, changez de

vêtements, de ville ou de région... Peu importe

mais, changez ! Et, dites-vous bien que le BONHEUR

est dans l'ACTION. Quand les pierres sont dures, on

se rend compte des difficultés de la route, mais, sans

ces difficultés, prendriez-vous autant de plaisir à

relever le DEFI ? Mettriez-vous autant d'acharnement

à réussir ? Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il

faut rencontrer des épreuves pour pouvoir se surpasser

et avancer. Cela s'appelle le DESIR DE VOLONTE.

Le pouvoir de la volonté est grand, alors, ne laissez personne...

                           DETRUIRE VOS REVES !...

                             ********************************************************

Je ne savais pas si bien dire lorsque j’ai  écrit ce passage souligné

De mon livre car je n’avais pas encore lu ce grand philosophe

« Nietzsche « !!!!!!! qui  écrit : L’essence la plus intime de l’Etre est

la volonté de puissance !  Et c’est tellement vrai   ! Ne perdez donc plus de vue vos objectifs   ! N’en déplaise à certains de votre entourage ... Suivez votre Chemin ! il est UNIQUE   !  COMME

VOUS   !!!!!!!!

                  Maria Cesare. Le 28 janvier 2007

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arlequin 31/01/2007 10:40

Tu as bien raison, et ton écrit me fait penser à une chanson : Hero, de Mariah Carey.