Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Frémissements.....suite !

17 Août 2008 , Rédigé par Maria Cesare Publié dans #julia-brigida

 

 Frémissements...

 
Laissez venir à moi, cette ombre de la nuit,
Surgissant du néant, enveloppant mon corps,
A l’horizon lointain, descendant à minuit,
Comme une complainte, sortie tout droit d’un cor...


Laissez-moi éprouver la douce sensation,

Qui soulève ma peau d'un furtif tremblement

Et fait battre mon coeur d'ineffable émotion,

Quand je me laisse aller à vous aimer autant...


Fait le 27 juin 2008 à deux mains....

Celui qui m'a aidée, se reconnaîtra et me dira

si je peux ajouter son nom au mien....

Maria Cesare


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jean-philippe 17/08/2008 22:58

Oh !! mais c'est torride et passionné ce poème !! ah !! l'amour est cerise et n' a de cesse de faire des ravages et des remous sur les corps et dans les coeurs des divins humains de chair et se sang que nous sommes ! merci pour ces mots !! Les tiens seraient les bienvenue pour me soutenir (si tu le souhaites)  sur cet article que m'a consacré  Agora Vox :c'est ici :http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=20714tu peux voter aussi ! la chanson est nouvelle et je suis ravi de te la faire découvrir ainsi ! bonne  et douce soirée à toi !

Satine 17/08/2008 10:06

Ah ces ombres que l'on voudrait réelles... Elles ont le visage de l'amour et la douceur espérée, imaginée, celle qu'on chérit et qu'on attend avec patience et dévotion. Ces ombres au creux desquelles on s'endort avec calme et volupté. Ces ombres que l'on voudrait caresser avec tendresse... Notre imagination nous pousse à vivre avec elles, parce qu'on en a besoin, tellement besoin...Que cette ombre devienne réelle et t'enveloppe d'un bonheur infini....Tendresses