Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Nocturnes...

13 Mai 2008 , Rédigé par Maria Cesare Publié dans #Poésies

Nocturnes...

(- Marche silencieuse -)

 
Je marche seule ce soir avec mon désespoir,
Plongée au plus profond de mes pensées, je erre,
Et la pluie se met à marteler le trottoir,
A la lueur vacillante d'un réverbère.

 

La nuit fait résonner mes pas sur le pavé,    
Je frissonne, perdue au milieu de ce silence,
Seul, le clapotis de l'eau vient l'entrecouper,
En se jouant ainsi de ma folle espérance.

 
Aussi, funeste destin aux senteurs de soufre,
Je ne veux point juger, ni ma vie, ni le monde,
Sur ce qui me reste de lucide, je souffre,
Si, en mon Ame, paix ou bonheur ne m'incombe.

 
Maria Cesare. Le 13 mai 2008

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

L'Enchanteur 26/08/2008 09:08

Pourquoi je pleure? Car l'émotion de tes mots est telle qu'elle a la grandeur de la vie, de la mort. Je marche donc aussi en silence dans tes mots. Amitiés. Thierry

miss.nini 23/05/2008 17:05

bnjour quand la douleur saisit le monde se refroiditquand la douceur l'emportele monde ouvre sa portede peur que le temps s'enfuivite, la brise du vent me gueri 

jean-philippe 21/05/2008 19:34

je viens de relire ton texte ..il est profond et amer ..mais une chose est certaine : c'est beau ! voilà ce qui compte par dessus tout !!

Runner 21/05/2008 19:15

Les maux ne sont que mots lorsque les écrits restent !
Viendras tu témoigner au procès du poète ?
http://www.lailesurlaplume.com/article-19549848.html
Amitiés…

Harmonia 20/05/2008 18:31

Les mots sont très souvent un baume sur les plaies, une douce caresse qui apaise...Que serions nous sans la poésie ?Bonne soirée. Amicalement