Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Conscience !...

1 Décembre 2007 , Rédigé par Maria Cesare Publié dans #Poésies

arche-p4-VSV.jpg.jpg

Conscience !...

 
Etrange regard que j’ai croisé cette nuit,
D’un homme solitaire cherchant son chemin.
De ces yeux, découlait un appel à la vie,
Faisant battre mon cœur d’un élan incertain.

 
Alors ! Ainsi plongé en ce monde onirique,
Il marche ! Perdu dans de sombres pensées.
Son corps blafard ondule en forme famélique,
Déversant en passant, ses larmes oubliées.

 
De ses épaules voûtées par le poids des ans,
Je devine sans mal, son étrange misère,
Sa douleur palpable, loin de ses joies d’antan,
Lui donne un air lugubre de pauvre erre.

 
Mais quel est donc ce froid regard si pénétrant ?
Vêtue de ce noir manteau chargé d’hérésie,
Est-ce Toi ! Ma Conscience sous déguisement ?
Me conjurant sans fin, de renaître à la Vie !

  
Maria Cesare. Le 1er décembre 2007

arche-p4-ConscienceVieEnerg.jpg 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick 10/12/2007 13:05

Magnifique poème dont tu es coutûmière. Et merci pour ta rose que j'ai replantée dans mon jardin.

Michel 08/12/2007 14:58

Bonjour MariaEnfin je suis parvenus à ouvrir le lien pour l'ajout de commentaire, j'ai beaucoup de difficulté en ce moment avec OB !Est-ce de la conscience ou l'inconscience d'un rêve ou bien les deux qui se mélange je ne sais pas trop, mais le résultat donne un poème d'une grande puissance.Gros Bisous Frangine.                                                                   Michel

Mélusine 07/12/2007 20:59

Ah, cette fameuse conscience ... heureusement que nous avons une conscience ma Douce, pour nous rappeler à l'ordre de temps en temps ! Bon week-end à toi et que ta nuit soit douce ! Bisous à toi ...

François Claude-Félix 06/12/2007 19:38

 M on désir s'écartèle aux cordes de ton chantA ux vagues de ton corps mes continents explosentR egarde l'horizon que tu as incendiéI magine la luxuriance des tropiquesA ffrontant le vertige à y noyer nos nuits    R egarde l’horizon que tu as incendié

Monicalisa 05/12/2007 14:47

Magnifique écrit sur une somptueuse illustration. C'est toujours un grand plaisir de venir sur ton site, une grande qualité de présentation, d'images et une écriture sublime.Bravo pour tant de talent.Bisous