Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Au Firmament !

19 Juin 2007 , Rédigé par Maria Cesare Publié dans #Poésie libre

coeur-ail--.jpg                                                            

                       Au Firmament !

 
                              Couvre mes nuits d’un manteau de baisers,
                              Porte mes cris au seuil de la passion,
                              Que tes bras s’ouvrent pour étreindre mon corps,
                              Façonne mes désirs en mille sensations.

 
                              Ecoute mon silence et deviens son écho !
                              Prolonge mes soupirs à en perdre la raison,
                              Réveille mon souffle qui, bientôt, se meurt,
                              Fait de ma raison, un puits de bonheur.

 
                              Au crépuscule de mon existence,
                              Viens effacer mon ombre blafarde,
                              Imprime dans ma mémoire, ton ardeur d’amant,
                              Fait de mon Etre, un parterre de roses.

 
                              Et, de mes récits noirs, mes plus belles pages,
                              De mes chemins oubliés, retrouve la trace,
                              Emmène-moi à l’horizon de l’extase,
                              Buvons à la source de l’éternelle jouvence.

 
                              Allons ! Mon amour, aux portes de l’infini,
                              Et, semblables à la myriade d’étoiles,
                              Dessinons chaque nuit, un nouveau firmament,
                              Et peignons tour à tour la toile de notre vie....

                                Maria Cesare. Le 19 juin 2007
etoiles-jeunes-serpent.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michel 20/06/2007 09:50

Bonsoir MariaTré beau poème libre comme l'amour. Merci de tes conseils, mais tu sais la volontée ça ne sufit pas toujours.Bisous Frangine.                                                                      Michel

jean-marie 19/06/2007 23:40

bonsoir, Maria, mon amie...il est très beau ce poème, empreint cette fois-ci d'un certain optimisme...je t'embrasse jean-marie  

Blackwolf 19/06/2007 19:51

Quel plaisir de venir sur votre Blog et de lire vos si jolis poèmes !Amicalement.Blackwolf

nina de zio peppino 19/06/2007 15:40

Très très très beau poëme…Que d'émotions ! Que de douleurs…