Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Domenica

Tortures...

20 Mai 2007 , Rédigé par Maria Cesare Publié dans #Poésies

spectre.jpg

 

Tortures...

 

Sur le chemin des hommes, existe la folie,

Elle donne tourments et maintes vilenies,

Sombre tristesse de ces Ames en dérive,

Complot ourdi par Esprits en pleine crise.

 

Droiture bafouée par tant d’hypocrisie,

Aux portes des Ténèbres, pâle reflet de vie,

Perversions apportant la dégénérescence,

En menant gestes barbares en décadence.

 

Folies du moment en ces désaccords hurlants,

Interdisant raison, à l’errance menant,

Et tous supplices, je ne puis absoudre,

De toutes déchirures, il me faudrait découdre.   

 

      Maria Cesare. Le 20 mai 2007

silhouettes.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'Enchanteur 28/08/2008 07:47

Maria, c'est un très beau texte sur un sujet important pour l'humanité... la folie des hommes. Le choix des images et des caractères renforcent toujours la profondeur de tes mots, c'est donc une découverte toujours si particulière que de te lire. Amitiés. Thierry

angel 21/05/2007 18:45

il est des ecris qui touche beaucoup des paroles , des mos posaient que je patage ... tu la vraiment tres bien ecris ..bisous

Thalie 21/05/2007 16:29

je n'arrive plus a refaire surface je sombre dans une mélancolie sans fin demain seras sans nul doute mon dernier poème d'avant le choc....je te dit aurevoir mon amie je ne sais quand je reviendrais........bisous doux Nathalie je part suivre le chemin du reve de mon poète qui s'enffuis.... bisous doux ma douce    Nathalie

Jean-Paul 21/05/2007 16:13

Bonjour Domenica,
Tes poèmes son toujours aussi jolis. Ils nous prennent au fond de nos entrailles, nous secouent un peu et nous remettent sur la bonne route.
Encore bravo.
Ton ami JP

runner 21/05/2007 03:27

Oui, Maria, combien nous en avons parlé de la substance si ontolongiquement différente de la texture de nos ames...En ce monde où rien ne vaut que la matière qui s'échange contre des chiffres sur ces comptes, c'est bien grande vilénie que demeurer un coeur pur!...Mais envers et contre tout, garde l'honneur et la gloire de ton sang...